Topo, décembre 2004, par Alexis Charniguet Barrère

Laurent Dingli
Robespierre
Flammarion 2004, Grandes Biographies.

La Terreur en personne

« Vous avez juridiquement tort parce que vous êtes politiquement minoritaire! » On se souvient de cette formule lancée par un député PS à l’opposition en… 1981. Un exemple de l’héritage robespierriste ? Laurent Dingli nous guide avec impartialité dans le monde éprouvant de Maximilien, le « médecin-justicier ». Univers dans lequel les crimes du peuple sont pardonnés (car le Peuple est naturellement bon), univers menacé par des adversaires sournois et puissants – les obsessions de Robespierre ont parfois coïncidé avec de réels complots. Mais le reste ne fut qu’une route sanglante, ouverte par un cerveau paranoïaque: Dingli établit des comparaisons pertinentes avec les délires d’Hitler dans l’Allemagne en crise. Une biographie remarquable sur un personnage qui ne l’est pas moins.

A. C. B.

1 réflexion sur « Topo, décembre 2004, par Alexis Charniguet Barrère »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.